Ostéopathe D.O Le Muy - Vidauban & à domicile

Etirement du muscle psoas-iliaque

pourquoi prendre soin de son muscle psoas

1 – Petit rappel anatomique : où se trouve-t-il ?

Le psoas iliaque est unmuscle allongé et fusiforme (en forme de fuseau) qui traverse l’abdomen dans le quadrant inférieur et postérieur.
Il est constitué de 2 chefs :
a) le psoas prend son origine sur la 12ème vertèbre dorsale, les 4 premières vertèbres lombaires et sur les disques intervertébraux correspondants.
b) le muscle iliaque, large, aplati et en forme d’éventail, prend son origine au niveau de la fosse iliaque interne.
Les 2 se terminent en un tendon commun au niveau du petit trochanter.
Lorsque l’on observe l’anatomie, il est intéressant de voir que certains nerfs passent au sein même de ce muscle notamment le nerf crural, entre iliaque et psoas.

muscle-psoas-iliaque

2 – À quoi sert-il ?
Le psoas iliaque est un muscle puissant car c’est le plus grand fléchisseur de la cuisse sur le bassin.
C’est également un faible rotateur externe. Cependant, ses fonctions mécaniques varient selon l’endroit où l’on envisage son point fixe. Il contribue à la fois à la station debout en assurant l’équilibre du tronc et à la marche en permettant la flexion de la cuisse du membre mobile lors de la phase d’appui unipodal.

3- Qu’engendre une tension trop importante du muscle psoas-iliaque ?

Lorsque le psoas-iliaque est trop tendu, il exerce une tension trop importante dans le bas du dos et engendre des douleurs lombaires. Il est très souvent en cause dans les lombalgies. La position couchée sur le dos les jambes allongées devient difficile à tenir longtemps car la douleur s’installe et oblige l’individu à changer de position.

Il peut être en cause également dans certaines douleurs abdominales basses.

Lors d’une lombalgie aigue, il engendre une flexion du tronc vers l’avant. Il engendre le même phénomène chez les personnes agées qui ont tendance à marcher de plus en plus courbées vers l’avant. Elles perdent progressivement l’extension de la hanche, font des pas de plus en plus petits et leur équilibre devient de plus en plus précaire. L’extension de la hanche étant réduite, la lubrification de la partie arrière de celle-ci ne se fait plus correctement et les phenomènes de dégénérescence s’installent.

Une forte tension chronique des psoas peut à la longue être responsable de cruralgies ou de sciatiques.

 

Il est donc important de prendre soin de ses psoas-iliaques en pratiquant des exercices d’étirement de façon régulière. Ces exercices sont simples à réaliser.

 

4-Comment étirer les psoas-iliaques ?

 

Etirement allongé

 

Allongé sur le bord d’une table, ramener une jambe pliée sur le buste et laisser pendre l’autre

 

psoas-etirement

 

Etirement ressenti dans la hanche et dans l’aine

 

etirement-psoas-2

  1. Tendre une jambe derrière vous, le genou en appui sur un coussin, le pied arrière reposant sur le sol en appui sur l’avant du pied.
  2. Avancer l’autre jambe en ramenant la cuisse contre la poitrine, le genou entre les 2 épaules; le genou doit être à la verticale du pied.
  3. Sans modifier la position de vos jambes, abaisser la hanche comme si on appuyait sur le bassin et garder la position pendant 20 secondes.

Ressentir la tension dans l’aine

psoas

L’aine est située de chaque côté du corps, à la réunion de la cuisse et du tronc, unissant les faces antérieures de l’abdomen et de la cuisse. Le terme inguinal désigne tout ce qui est relatif à l’aine. C’est ainsi que l’on parle entre autres de hernie inguinale.

 

  • Pousser la fesse avec la main vers l’avant
  • Extension de la hanche
  • Garder le buste redressé

 

 

  • 10 février 2014
  • by Olivier Maguin
  • 5 Tags
  • 1 Comments

1 Comments

Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l'ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>